La position allongée évite l’interaction face à face et la gêne du regard de l’autre.

Une façon de libérer la parole, de débloquer des réticences, d’oser prononcer certaines phrases qu’on ne s’autoriserait jamais autrement.

Dans certains cas, le face à face, peut être rassurant pour certains patients, justement en favorisant des interactions. Un des risques de la position allongée est de surévaluer les moindres gestes et mouvements du thérapeute.

Date: 
Mardi, 9 juillet, 2019
Image: 
Faut-il absolument s’allonger ?